unnamed

 Un chat sauvage, une fleur légèrement abîmée, qui vient pourtant d'éclore.

La cascade de tes cheveux noirs charbonneux, qui me chatouille quand je m'endors.
Tes yeux pétillants, charmant, quand tu chantes tes chansons d'antant.
Ta bouche colorée, quand tu y déposes ton rouges à lèvres clinquant. 
Tes robes fleuries, qui quand tu danses, s'envole rondement.
Et tes doigts curieux, qui carressent mon visage délicatement. 

 

J'ai gagné de tendre souvenir en passant peu de temps avec toi.
Tu restes une inconnue. Une personne pleine de mystères.
Mais je ressens comme une alliance à ton égar.
Comme une envie de te revoir.